Eleirya

Forum rp fantaisiste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 J'aime les plans qui marchent comme sur des roulettes (pv:ilyane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dollmaster

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 18/01/2013

Feuille de personnage
Faction:
Niveau: 1
Point de Vie:
125/125  (125/125)

MessageSujet: J'aime les plans qui marchent comme sur des roulettes (pv:ilyane)   Sam 30 Nov - 19:27

Le défilé volcanique s'étendait sous mes yeux. Je donnai diverses instructions autour de moi aux mercenaires que j'avais engagé. Je vérifiai ma carte et mes mesures. Je portai ma tenue à capuche et mon masque blanc me conférant un air intimidant.

- Êtes-vous sure de vous, sir? Si jamais vous nous avez fait nous déplacer pour rien.... Déclara un colosse blond au teint hâlé qui avait deux haches à sa ceinture et qui était le leader du groupe
- Je vous paierai quand même et avec les intérêts. Vous ne m'auriez pas suivi si vous ne m'auriez pas cru. Dis-je d'un ton était réverbéré d'une telle façon par mon masque qu'il était difficile de dire si j'étais homme ou femme.

J'avais recruté cette bande pour me servir de gros bras. Je les avais rencontré dans une taverne après m'être préalablement renseigné sur leurs états de service. Il s'agissait de cinq vétérans d'un ancien bataillon vénaris qui avait décidé de s'adonner à une activité plus lucrative. C'était des grosses brutes obnubilées par le profit. je me suis présentée à eux masquée en leur proposant de participer a une chasse au trésors. Ils se sont d'abord montrés excités mais une partie d'entre eux a eu des réticences quand je leur ai murmuré qu'il s'agissait d'un trésor appartenant à l'ordre des lettres. Quelques suggestions bien placées et m'ont permis de lever leur inhibition. Et aussi en leur faisant miroiter des gains exponentiels et que ce serait glorieux d'avoir ridiculisé les lettres. J'omis cependant de leur préciser qu'il y aurait très certainement une lettre à la garde de ce convoi.

-Je me demande bien qui vous êtes pour en savoir autant sur les lettres. Peut-être que si vous nous disiez plus, nous serions plus en confiance.

Je fis un signe négatifs de la main.

-Voyons !voyons! les grands artistes ne divulguent jamais leurs secrets. Vous avez accepté ma clause de confidentialité. Vous n'allez pas le regretter cependant. Je peux vous dire que nous sommes sur un itinéraire qu'ils utilisent fréquemment pour vous rendre à l'Erathum.
-Comment, vous connaissez même l'emplacement de l'Erathum?

Je ricanai .

-Peut-être! Peut-être pas!Cependant, même moi je dois admettre qu'il s'agirait d'un objectif quelque peu ambitieux pour le moment. Contentons-nous déjà de ce trésor.
-Et ce trésor quel est-il au juste?
- A vrai dire, je n'en sais rien moi-même. Même j'en sais suffisamment sur les lettres pour savoir qu'il s'agit de quelque chose de précieux. Des bijoux certainement.

En fait, il fallait reconnaître que je ne leur mentais pas beaucoup si ce n'est qu'il devait plus probablement s'agir d'un artefact. Toutefois beaucoup d'artefact ressemble à des bijoux, je suis donc assez honnête. J'avais quelques dolls d'observations camouflées en divers animaux ainsi que quelque rescapés de mon ancien culte qui me servaient d'espions autour des forteresses annexes des lettres. Il y a quelques jours, l'une de mes dolls a l'apparence d'un corbeau avait surpris la conversation de deux soldats des lettres qui ressortaient d'un soirée particulièrement éméchés et qui parlèrent d'un convoi important en partance pour l'Erathum. Une fois que ma doll m'eut transmis l'information, j'organisai mon réseau afin de vérifier l'information et elle s'avéra fiable. Je mis ensuite mon raid sur pied. Je m'y connaissais bien dans l'organisation des convois des lettres vu que c'était une des choses que je supervisais quand j'en étais membre. D'où ma connaissance de leurs itinéraires et les meilleurs endroits pour tendre des embuscades. A vrai dire les cimes cendrée en recelait pas mal à condition d'être assez vaillant pour aller là-bas.Ce n'était pas un lieu très touristique.

Cependant, il est vrai que j'ignorais ce qu'étaient leurs cargaisons. J'espérai qu'il s'agissait d'un artefact réellement puissant qui me serait utile pour la suite de mes plans. J'avais également prévu de me débarrasser de ma main-d'œuvre que je soupçonnais d'avoir des projets réciproques à mon égard. J'avais cependant quelques cartes dans ma manche... ou plus précisément quelques dolls que je pourrai invoquer. Pour le moment, seuls mon Vikador et un staccato étaient avec moi. J'avais bien songé a emmener Miedo mais vu le caractère explosif de certaine de ses personnalités, il aurait probablement éliminé mes mercenaires avant que l'embuscade ne débute, ce qui aurait été contrariant. J'avais donc décidé de le laisser chez moi en l'autorisant à sortir s'amuser comme il entendait a condition de ne pas se faire prendre bien évidemment et de ne pas laisser de traces pouvant conduire à moi.

-Eh je vois quelle chose qui arrive au loin! Nous héla le mercenaire qui avait la plus perçante du groupe et faisait office de vigie.

Je sortis ma longue vue et regardai le point qu'il nous indiquait. Derrière mon masque je souriais. En effet un convoi approché.

Il était sur la route qui conduisait entre les chaines de montagnes où nous étions postés. Il était forcé  de passer par là.

-J'espère que votre compagnon est prêt.
-Bien sur que oui, sir! Ne nous prenez pas pour des amateurs. Regardez!

Un des mercenaires avait sorti un miroir et le pointait sur l'autre versant en le masquant par à-coup. Des signaux lumineux indiquaient que quelqu'un répondait de l'autre côté. En fin de compte, je devais avouer que ses bourrins avait un minimum de cervelle. L'homme posté de l'autre côté du défilé était entouré de tonneaux explosifs auxquels i mettra le feu quand on lui signalera que le convoi sera a porté. Le but n'était pas tant de provoquer un éboulement que de faire une diversion pour focaliser leurs attentions alors que nous chargerons de l'autre côté. J'ignorai quelle était la lettre responsable de l'escorte mais il y avait de grandes chances qu'elle soit dans le wagon central, au plus proche du chargement. Je m'abstins de signaler que l'usage pourrait exciter les volcans sur lesquels nous étions. Cela ne sera que plus rigolo et pourrait m'être utile je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilyane
Murmure
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 17/11/2013

Feuille de personnage
Faction: Aucune.
Niveau: 1
Point de Vie:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: J'aime les plans qui marchent comme sur des roulettes (pv:ilyane)   Ven 6 Déc - 0:09

Jour six depuis ma renaissance.


Cher journal, le monsieur barbu a dit que nous allions avoir de la visite! Je pense que c'est une bonne chose, parce que la compagnie du monsieur barbu est ennuyante et soporifique. J'espère que notre visiteur est UNE visiteur.

J'aimerais avoir une amie. J'avais une amie avant de rencontrer Mère, mais elle a disparu depuis. Peut-être est-elle restée avec Mère? Je pense que oui. Mère doit se sentir seule depuis que je suis partie, alors Mère aussi a besoin d'une amie. J'ai hâte d'être la pour Mère moi aussi.


Homme barbu : ''Mais où ai-je foutus cet artefact?... ''


Le monsieur cherche quelque chose dans un grand sac. Je me demande bien ce que c'est, est-ce une surprise pour notre visiteur? Je ne pense pas, parce que le monsieur barbu est impoli! Le monsieur n'a probablement aucun ami pour le visiter.

Homme barbu : ''J'étais pourtant certain que... ''

''Vous parlez encore seul.''


Homme barbu : ''Bien sûr que non! Je parle à mon sac.''

'' Le monsieur à l'air idiot à raison, vous êtes bête. ''

Homme barbu : ''Le monsieur à l'air idiot est soit dit en p... AH! Voilà! Je savais bien que je l'avais apporté. ''

Le monsieur barbu dit être un adulte. Je pense que c'est un mensonge. Je pense que l'âge ne fait pas l'adulte. Le monsieur est bête et enfantin et il pense que son sac est vivant.

Homme barbu : ''Ne sors pas de cette calèche, je ne serais pas long, n'oublie pas, reste sage jusqu'à mon retour!''

''Je ne suis pas comme vous messieurs, je suis toujours sage. Mère l'a dit, je suis une bonne fille.''


Le monsieur m'a fait une grimace!

Le monsieur barbu est non seulement impolie, mais il est aussi méchant! Méchant et tout à fait prétentieux! Mère n'aimerait pas le monsieur, pas plus que moi. Je ne comprends pas pourquoi les messieurs qui portent des Lettres comme nom, accepte quelqu'un comme le monsieur à la barbe.

Les trois autres messieurs étaient beaucoup plus gentils. Ils m'ont fait des cadeaux eux.

Il frappe sur le plafond de la calèche, c'est définitif, le monsieur est fou. Non seulement il parle à son sac, mais en plus il frappe les objets.


Homme barbu : ''Arrête cette calèche, je sors.''


Il parle au plafond maintenant.

J'ai hâte que le monsieur sorte. Le monsieur est lent. Je ne l'aime vraiment pas.

Journal, je suis heureuse d'écrire qu'il est finalement sorti dehors accueillir notre visiteur. J'espère que le monsieur méchant et barbu ne fera pas fuir mon nouvel ami. Je pense que je vais vérifier.

----

L.



Hrp: Le changement dans le style de rp est la pour montrer que je contrôle maintenant L (L'homme à la barbe) en priorité et non Ilyane.

L'homme sort à l'extérieur de la calèche maintenant arrêter et remonte le convoi d'un pas leste et nonchalant. Arrivé à la tête il s'approche du chef de convoi.

'' Nous allons nous faire attaquer. Ne me regarde pas comme ça, c'est inévitable. Sur ta droite il y a un homme caché derrière un pic, il fait des signes avec un miroir. ''

Chef de convoi: '' Mais comment le sav... ''

''Je suis une Lettre. Faites-moi confiance. ''

Chef de convoi: ''Bien seigneur... Que voulez-vous que nous fassions?''

''Restez sous ma couverture. Ne laisser aucun garde s'approcher du colis, je vais m'en charger moi-même. Partez simplement si je vous en donne le signal.''


Il remonte le convoi toujours sans se dépêcher. Les gardes s'activent tout autour de lui, mais l'homme n'en a cure, son rôle est tout autre que de gérer du personnel.

Arriver devant sa calèche il s'arrête, sort une pierre brillante de sa poche et plante son regard droit devant lui.


'' Je suis la Lettre L. J'ai été choisi pour protéger ce convoi appartenant aux Lettres, car je suis le plus dangereux d'entre eux. ''

Ce n'était pas tout à fait faux, l'homme n'était peut-être pas la Lettre la plus puissante, mais sa magie le rendait terriblement aléatoire et dangereux pour tout le monde. D'ailleurs, sa présence sur le convoi tenait plus de la punition pour avoir encore fait exploser des choses qu'il n'aurait pas dues par inadvertance... La routine quoi.

'' J'ai ici, dans ma main gauche un artéfact tout aussi dangereux que moi.''

L'homme plonge sa main dans sa poche droite et en retire une seconde pierre.


'' Et ici... Une simple pierre. Si si, tout à fait. ''


Il tourne la tête vers un point précis.

''Vous savez pourquoi je suis vraiment dangereux? Je ne contrôle pas du tout ce que je fais. Je vais vous faire une petite démonstration. ''

L. pointe sa main dans la direction de son regard.

''J'ai besoin de disons... J'ai besoin de vaporiser ce pic rocheux!''

Aucune réaction, aucun bruit.

''Avec un très gros objet contondant? ''


Un rocher de la taille d'une maison tomba sans plus de théâtre sur le pic rocheux, tuant deux hommes.

''Oh. Bref. Comme je disais, il serait dommage que vous mouriez tous de manière aussi absurde, n'est-il pas?''

L'homme tient toujours la pierre dans sa main. C'est bien simple, cette dernière n'a aucun lien avec sa magie. Pourquoi la tenir ainsi alors? Stratégie! L'homme sait très bien que la seule chose correspondant à sa demande dans les environs ne peut être qu'une très grosse pierre. En tenant dans sa main une plus petite, il espère détourner l'attention des hommes et leur faire croire que le fonctionnement de sa magie est tout autre. L est un homme brillant. Ce convoi n'est pas attaqué par des gens normaux, c'est un fait. Quiconque attaque un convoi des Lettres si prêt de l'Erathum est soit un fou, ou une personne très, même trop bien informé. Bluffer sur sa magie est donc essentiel.

''Sans compter que je n'ai pas encore utilisé l'artéfact que je tiens toujours dans la main gauche. D'ailleurs, je devrais probablement l'utiliser. Ceci cher amis, vas me rendre tout à fait invulnérable à vos répliques physiques et magiques.''

D'un geste sec, il écrase la pierre. Aucun changement n'est visible, sinon que l'homme est maintenant protégé par un puissant bouclier magique ayant comme caractéristique de réfléchir la plupart des attaques...

''Je ne désir aucunement me battre et je ne compte pas le faire. Si vous voulez absolument m'affronter, je ne vous en empêcherais pas, mais... Je ne serais pas tenue responsable de vos pertes! Je vous aurais averti! ''

Sa voix vient de plusieurs endroits en même temps.

----

Le monsieur barbu parle beaucoup. Je n'entends pas encore notre visiteur.

Le monsieur devrait se taire un peu, il m'empêche d'écrire et empêche mon futur ami de parler.

Je pense que je vais devoir apprendre la politesse au monsieur bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
J'aime les plans qui marchent comme sur des roulettes (pv:ilyane)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kellen | L'amitié est comme un costume on n’aime pas le froisser
» Plan de Thunder Bay ∞ Ou "la carte du maraudeur" comme j'aime à l'appeler
» Si T'as Pas D'amis Prend Un Curly, Si t'en a Trop Prend un Fusil et Si T'as Rien de Tout ça... Fais Comme moi et Suicide Toi ! 8D
» ★ La vie, c'est comme les bonbons. Y en a des doux, des acidulés, des bons, des moins bons. Des fois on en aime, d'autres on en aime moins. La vie, c'est comme les bonbons.
» ( Judis ) ▬ j'aurai aimé t'aimer comme on aime le soleil.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eleirya :: Ensemble Heinidd :: Occei :: Les cimes cendrées-
Sauter vers: