Eleirya

Forum rp fantaisiste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Esméralda SilverCross [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esmeralda SilverCross
Hurleure Éxotique
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 23
Localisation : Dans ma grotte

Feuille de personnage
Faction: Silvercross
Niveau: 1
Point de Vie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Esméralda SilverCross [Terminée]   Mar 10 Juil - 2:28

Forme humaine :
Spoiler:
 

Forme Lycan :
Spoiler:
 

Forme Loup primaire :
Spoiler:
 

-=₪۩۞۩₪=

·ï¡÷¡ï· Prénom ·ï¡÷¡ï·
Esméralda

·ï¡÷¡ï· Nom: ·ï¡÷¡ï·
SilverCross

·ï¡÷¡ï·Âge ·ï¡÷¡ï·
Vingt deux ans
ou
75ans

·ï¡÷¡ï· Sexe: ·ï¡÷¡ï·
Féminin

·ï¡÷¡ï· Race ·ï¡÷¡ï·
Lycan

·ï¡÷¡ï· Orientation Sexuelle ·ï¡÷¡ï·
Hétérosexuelle

·ï¡÷¡ï· Pays d'origine et pays de résidence actuel ·ï¡÷¡ï·
Mon pays d'origine es la forêt D'Eriat, depuis des siècles que la meute SilverCross, domine une grande partie de cette forêt, mais depuis une...Comment dire dans votre langage...Une chicane ? Et bien mon père à décider de m'envoyer dans la ville de Theiseth, sous le nom de Mademoiselle Marguerite Desmarais jeune pâtissière, même si cette idée est complète débile ! Je dois m'y plier pour l'honneur de ma meute, en fait c'est tout ce qui m'importe dans cette mission d’infiltration.

·ï¡÷¡ï· Plus grande peur ·ï¡÷¡ï·
Le feu...Arrêter d'essayer d'en savoir plus je ne dirai rien ! BON MERCI !

·ï¡÷¡ï· Faiblesse Personnelle ·ï¡÷¡ï·
Je ne sais pas si cela compte vraiment comme une faiblesse personnelle, mais selon plusieurs de ma meute, il semblerait que je m'emporte facilement laissant de côté tout jugement...Tsss ce que je répond à cela sais que c'est tout simplement faut ! Comme si je me mettais facilement en colère, NON MAIS ! JE NE M'EMPORTE PAS FACILEMENT !...Je...Parle très fort voilà tout...Comme si laisser son côté fugueur et animal prendre le dessus était mal...

·ï¡÷¡ï· Chose la plus précieuse à vos yeux ·ï¡÷¡ï·
A pars de la meute, qui ne reste simplement que quelques dizaine de membre, je vous dirais mon frère moi et lui somme jumeau non identique, nous partageons un lien très spécial, mais malheureusement je ne l'ais pas revus depuis quelques années il n'es jamais revenue de la chasse. Moi je dis que c'est la faute de ces vampires et humains a la con...C'est toujours de leurs fautes et ça resteras ainsi ! Si vous croyez que je n'aime pas les vampires ainsi que les humains vous avez tout à fait raison pourquoi vous me dite ? En fait je me base sur ce que raconte les anciens de ma meute et tout ce qu'ils dise est vrai.

·ï¡÷¡ï· Arme ·ï¡÷¡ï·
Mon corps.

·ï¡÷¡ï· Description Des Armes (3 lignes minimum par arme) ·ï¡÷¡ï·
Hmm...Es-ce que mon corps pourrait être une bonne réponse ? Hahaha, messieurs n'essayez pas de vous rincez l'oeil je ne suis pas comme ça, seulement, je possède une force surhumaine, des griffes pouvant vous arracher un bras, une ouïe exceptionnelle et ce que j'aime le plus utiliser mes dents ma mâchoire est presqu'aussi forte que celle d'un ours, en fait je ne serais dire jamais je me suis frotter contre ces oursons en peluche.

·ï¡÷¡ï· Description Psychologique ( 5 lignes minimum) ·ï¡÷¡ï·
Esméralda, étant une enfant de la nature n'as jamais vraiment eue d'éducation "normal" donc, tout ce qui est de politesse, elle n'y connait rien même qu'elle ne sais même pas ce que ce mot veux dire. Elle est une personne très franche, qui peu vous semblez bête sur le coup, mais qui dans le fond est très gentille, seulement cette louve à toujours vaincus comme un animal en premier donc les coutumes humaines, elle ne sait pas trop quoi en faire. Elle agit souvent avec brusquerie sens s'en rendre compte, en gros elle est une femme d'action, qui agis selon ces sentiments et son côté animal. Pour ce qui es de Mademoiselle Marguerite, celle qui es connue de tous, c'est une femme, douce, parlant très peu et surtout pas très fort, qui semble presqu'avoir aucune confiance en elle, pour Esméralda jouer ce rôle est très difficile, mais pourtant on y voit que du feu.

·ï¡÷¡ï· Description Physique (5 lignes minimum) ·ï¡÷¡ï·

·ï¡÷¡ï· Humaine ·ï¡÷¡ï·
Elle est de taille moyenne environs 1m60, de long cheveux noir ébène qui descend jusqu’à ces fesses, frisottant, même qu’on pourrait considérer de rebelle, son visage est très féminin, possédant de petites lèves roses pâles, ça peau et de couleurs presque neige, surtout depuis qu’elle ne passe plus son temps à ce prélasser sous le soleil de trois heures avec le reste de la meute. Ces yeux sont plutôt de forme ronde, ces ce qu’on voit en premier chez elle deux magnifiques billes de couleurs jaune dorée avec un peu de brun. Son corps humain est très alléchant pour plusieurs elle possède de magnifique courbes, des hanches large, des fesses rebondit et ainsi qu’une généreuse poitrine. Ce qu’elle porte la plus part du temps ces des robes de style antique dans les couleurs noir, rouge et vert ces couleurs préférées.

voici un exemple, mais malheureusement à chaque transformation elle ce déchire
Spoiler:
 

·ï¡÷¡ï· Lycan complet ·ï¡÷¡ï·
Elle possède un magnifique pelage blanc, tirant à quelques places sur le gris, quand elle est transformer complètement en ça vrai nature, elle grandit d’environs quinze centimètres, habituellement elle ne porte pas de vêtements, mais sur cette photo elle est en habit de réunion, celle qui ce passe une fois à chaque nouvelle lune. Malgré cette forme elle reste magnifique. Toute fois la transformation en celle-ci est très douloureuse, étant donner que ces os et ces muscles grandis et devienne animal, souvent quand on a la chance de voir ce lycan ce transformer, on remarque les os bouger sous la peau ce casser, ce souder prenant le squelette du Lycan, de plus avec Esméralda l'un des premiers signes de transformation est ces cheveux qui par grosse mèches devienne blanche et devienne plus épaisse.

·ï¡÷¡ï· Loup primaire ·ï¡÷¡ï·
Esméralda utilise cette forme que pour une seule raison ou presque ; ces déplacement, elle ne peu l’utiliser que quand il n’y a pas de pleine lune, ces comme un déguisement pour les lycan qui ne voudrait pas ce faire voir, mais sous cette forme ils sont beaucoup moins forts que sous leur forme complète. Elle a le pelage blond blanc et est un peu plus grosse qu'un loup de taille moyenne.


·ï¡÷¡ï· Histoire du Personnage (10 lignes minimum) ·ï¡÷¡ï·


Dix ans plus tôt…

Une nouvelle lune émergeait dans la nuit, laissant toute sa puissance à des êtres qu’on croyait disparus depuis longtemps…Les Lycans, dans une grotte sur le territoire des SilverCross ce tenais la réunion, à chaque nouvelle lune celle-ci changeait d’endroit laissant aucune trace de leur dernière visite. Plusieurs lycans étais déjà installer autour de l’imposante rocher qui servait de table, du moins les plus importants prenaient place à ces côtés. Le chef du clan SilverCross était lui en bout de table faisant des rond sur le rocher avec ça griffe, c’était un signe d’impatience venant de lui. Puis quelques instants plus tard tout le monde fut installer autant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la grotte attendant que les chefs et anciens commence leur longue et ennuyante discutions. C’est alors que Hézakiel pris la parole expliquant que notre sommeil était terminé et qu’il était temps de dominer encore une fois ces créatures de la nuit ; les vampires. Un ancien du village ce leva disant que si on voulait vraiment les détruire il faudrait y aller de l’intérieur, plusieurs ce regardèrent chuchotant doucement, comme pour passer inaperçus sur l’idée farfelus de l’ancien. Puis il reprit la parole en souriant.

- Ehh bien c’est fort simple mes enfants, hihihihi, envoyant quelqu’un dans le village pour observer leurs comportements et leurs faiblesses…

Tous ce tus un instant, regardant le pauvre homme tout tremblant le sourire aux lèvres de son idée, des claquements mains retentissent du fond de la pièce puis ce fut comme de l’eau qui coule d’une chute, un bruit insupportable. Le vieux s’assit en indien fort de son coups laissant place aux chefs des villages leurs approbations, tous fut d’accord, mais la question était maintenant qui serait assez courageux pour prendre part dans cette aventure. Hézakiel regardant vers la sortie de la grotte ou une jeune lycan blanche regardais la lune au lieu de prendre part dans la discutions, un sourire ce dessina sur ces lèvres dévoilant ces crocs.

- Esméralda ? Pourquoi pas ?

Plusieurs poussèrent des rires, d’autre semblait approuver, mais moi j’étais en parfait désaccord avec une solution aussi irréfléchi, je me retournai doucement défiant mon père du regard lui faisant comprendre que personne ne voudrais accepter une telle idiotie. Mon père regarda les autres en levant son poing dans les airs et tous les leva aussi mettant fin à cette réunion. Je me faufilais entre les loups me foutant éperdument de l’impact de ma force sur les autres en les accrochant ; mon seul objectif Hézakiel. Une fois devant lui, il saluait les gens de la patte en souriant, je me mis devant lui tout en lui bloquant la vue, il posa ça grosse patte sur moi et me poussa simplement. Une fois l’assembler partie il ne restait plus que moi, lui et mon frère qui était appuie contre la paroi de la grotte près de l’entrée.

- Écoute ma petite fleur j-

- Oui bonne idée envois ta fille découvrir le monde des humains et des vampires, après tout ce que vous me dites sur eux ! Comment peux-tu m’envoyer chez des monstres comme eux !

Hézakiel frappa la table, impatient.

- Tu te la ferme et tu fais ce qu’on te dit ! Point barre Esméralda SilverCross !

Je le regardais lui montrant mes crocs avant de m’enfuir de la grotte en hurlant de colère, mon frère me suivie laissant père seul avec lui-même. Une fois dans notre caverne familiale, je me laissai tomber sur la couverture qui me servait de lit, les yeux remplie de colère je serrai la couverture entre mes griffes je la sentais ce fendre sous ma force. Puis mon frère Haku s’approcha de moi et me caressa le dos.

- Écoute…C’es-

- Arrête.

- Mais j-

- Non arrête…

Haku me retourna de force vers son visage, me regardant avec un air colérique, comment pouvait-il bien être en accord avec lui. Ma lèvre inférieur frétillait tellement que je me contenais de toute ces haines envers les deux seuls mâles en qui j’avais du respect…Avait du respect serait le meilleur mot maintenant. Il me lâcha brusquement ce leva, serrant les poings, je me levai doucement le fixant droit dans les yeux le provoquant, il me plaqua contre le mur en grognant. Je me mis à sourire ce qui ne fit que d’attiser ça colère, il me serra la gorge je manquais d’air, mais je me disais qu’une fois morte j’aurais pas à voir ces horreurs à deux pattes de couleur rose. Haku me libéra me disant que j’avais de la chance de pouvoir montrer mes preuves aux près des autres, je lui relançai la balle en lui disant d’y aller si cela lui tenait tant, mais il leva la voix en disant que c’était impossible, que seule les louves plus petite et plus agile peuvent réussir cette mission et de plus étant la fille de la chef, son honneur dans ces capacité d’enseignement était en jeu. Haku sortie de ma chambre pour aller vers la porte principal me disant que ce soir était soir de chasse et que pour me départ il allait me réserver la meilleure partie du gibier puis il disparut, me laissant avec une espèce de gout amer dans la bouche je me retournai vers ma couverture en lambeau et mit coucha appréhendant déjà tous se qui pourrais ce passer.

Les premières lueurs du soleil venait me chatouiller le bout du nez, j’ouvris les yeux en m’étirant de toute ma longueur, pour finir par sortir de ma couverture, du moins ce qui en restait. Étrangement il y avait personne, je sortis de ma grotte me cachant du revers de la main les rayons trop fort dans mes yeux, puis je l’ais vus tous attendant mon départ. Je serrai les poings, en quoi mon départ était-il aussi réjouissant. J’apercevais mon père qui essayait de prendre un air triste, mais bizarrement j’avais l’impression que tout cela lui faisait ni chaud ni froid. Une fois en avant de tous, mon père s’approcha me donnant ça bénédiction, je roulais des yeux tout simplement, puis il prit la parole laissant sortir de ça gueule quelques mots d’au revoir, j’en croyais pas un seul, de plus au lieu de l’écouter je cherchais simplement mon frère, depuis hier soir je ne l’avais pas revue et j’aurais pensée à coup sure qu’il serait là pour mon départ. Mon attention fini enfin sur mon père, qui essayais de verser quelques larmes pour bien paraitre, mais mon père n’était qu’une créature faite pour tuer, rien de plus, je regardais devant moi, la forêt me faisant face, tout en me mettant à quatre pattes je m’apprêtais à prendre forme primaire, je plissai les yeux, me changer était terriblement douloureux, je sentais ma peau ce déchirer sous des morceaux d’os qui ce cassait pour finir par ce souder pour prendre la forme de celle du loup, du sang coulait partout sur mon corps, j’ouvris un œil pour voir une trace de mon frère, mais rien, je le referma aussi tôt. Je vous l’explique en détail, mais dite vous qu’en temps réel ceci ne prend que quelques secondes, sinon on serait des proies beaucoup trop faciles. Une fois complètement formée, je léchais doucement le sang sur mon pelage, pour me sentir plus propre. Je me retournai en baissant les oreilles en signe de désaccord, mais mon père me tourna les dos suivit de tous les autres…Je frappe le sol avec ma patte avant droite puis me mit en route, vers le village le plus près.

Theiseth


***

Des semaines avait passée, depuis mon départ je n’eu l’opportunité de me trouver de quoi me mettre sous le croc, mais au moins j’étais près de but je pouvais sentir les vampires d’être de plus en plus près, cet espoir me donna un surplis d’énergie. Une fois devant la ville je ne pus retenir un grognement comment allais-je bien pouvoir passer inaperçus ici…Je me mis à marcher tranquillement reniflant partout à la recherche de nourriture, puis soudainement je sentis quelque chose agripper ma queue je sentais mon poil ce dresser partout sur mon corps comme une vague, je tournai la tête doucement pour voir qui voulait faire joujou avec moi. Une petite fille aux cheveux blonds me fixant de ces deux grandes billes topaze. Je voulais partir, mais je ne pus les yeux de la petite me rendait tellement mal alaise que mon corps ne réagissait plus, elle se tourna vers ces parents demandant si elle pouvait me prendre avec elle…Mais ?!? Quoi ? Non jamais ! Habiter avec eux ? Non non non, je fini enfin par délivrer ma queue de ces griffes d’humains, pour me mettre face à elle et lui dire ;

- Écoute petite tu ne vois pas que je ne suis pas une chienne ?...ET comment ose tu me comparer avec ces animaux primitifs ?!?

Mais en fait j’avais oubliée qu’en ma forme de loup primaire, seul les loups pouvaient me comprendre alors tout ce qui sortie de ma gueule fut ceci ;

- grrr…Aouarf…Hiumm….Greee aouf aouf…

Étrangement la petite fille semblait heureuse de ce que je disais alors je continuais à lui dire à quel point les humains était stupide et n’avait aucun savoir vivre. Puis la petite fille demanda de nouveau si elle pouvait me prendre avec elle, ces parents tout sourire finir par dit oui. OUI ?!? Je baissai les oreilles les fixant, la jeune fille monta sur moi ce qui me fit écraser au sol…En plus d’être considérer comme un cabot à ces yeux je devais maintenant jouer les valets de service en la transportant…J’ai l’air d’une mule ?! Je fini par me relever avec peine avec le poids de la petite fille sur le dos, en soupirant je me mis à avancer, n’ayant plus d’autre choix que de jouer les chiens pour le moment. Une fois arrivé chez eux je remarquai qu’en fait leur maison était un magasin de jouet, je montai les marches pour finir par m’écraser de nouveau sur le poids de la petite fille, elle ce plaignais que son chien n’était pas aussi fort que son dernier. Je me relevai faisant abstraction de ce qu’elle venait de dire, la mère venue me caresser quelques secondes avant de poser devant moi une assiette de viande, je me léchais les babines à l’idée de pouvoir enfin manger quelque chose, je ne pue me retenir plus longtemps je mangea tout en quelques secondes laissant l’assiette nickel.

Une semaine avait passé, nous étions de nouveau la nouvelle lune, je pensais quelques instant aux autres plus jeunes de devoir passer leur nuit à écouter la réunion, je m’exclamai de rire en me réinstallant devant le foyer qui mourrais doucement. Puis ce dévoilant de derrière les nuages elle se pointa enfin, glissant sur le plancher telle une ombre essayant à tout prix rejoindre son propriétaire, je regardais la lueur venir vers moi, cela faisait longtemps que je n’avais pas prix le temps de profiter d’un moment comme celui-ci, puis mes yeux fini par tomber sur l’astre nocturne. Elle semblait différente, plus grosse…Je secouai ma tête sur ces pensés, soudainement mon corps ce crispa jamais je n’avais sentis une telle force dans mon corps, je pouvais sentir mon cœur accélérer mes os grossir et ma peau devenir en lambeau, c’était beaucoup plus intense. Je fini par me transformer, laissant la bête en moi prendre le dessus, je voulais la contrôler comme à chaque fois, mais j’avais l’impression que quelque chose bourdonnais à l’intérieur de moi. J’entendis des pas dans l’escalier, je m’étais immobiliser laissant mon ouïe me guider.

- Princesse ? dit la petite fille.

Je sentais un sourire macabre ce dessiner sur mes lèvres, comme un petit agneau elle venait vers moi, mais ce qu’elle vit la traumatisa avant même qu’elle ne pus dire quoi que se sois de ça bouche j’étais déjà devant elle recouvrant la moitié de son visage avec ma patte gauche, avec celle de droite je caressais avec ma griffe ça joue doucement ce qui eu pour effet de lui enlever un bout de joue je tira d’un coup sec sur le lambeau je pouvais voir la peur et la souffrance dans les yeux de la petite, j’apporta le lambeau à ma bouche et le mangea…Comme le reste de la petite. Je montai doucement les marches laissant ma main gauche laisser des traces de sang et de griffe dans le bois…Ce que je fis avec les parents fut pire, que je ne peux vous le dire.

Le lendemain matin je me levai à cause des rayons du soleil, mon crâne me faisait terriblement mal, j’arrivais à peine à me souvenir de ce qui c’étais passer hier, je passai ma main contre mon visage quand je sentis un liquide poisseux contre lui, je me dis que je devais surement avoir encore une fois bavée dans mon sommeil, mais en fixant bien mes mains je la vis cette couleur rouge, je reculai en poussant un crie. Je leva ma tête vers la plafond et ensuite les murs tous en était recouvert, des bouts de chair…Hu-humaine trainait un peu partout dans la pièce, je me mis à crier tout en levant je reculais en regardait cette scène macabre, je trébucha sur quelque chose de rond, la tête du père me fixait à moitié manger, je ne pus retenir un crie de peur, je fini enfin par le lever sautant en bas des marches par finir par voir l’état du salon, je criais encore plus fort de peur, es-ce vraiment moi qui était l’auteur de ce massacre ? Je tenais ma tête entre mes mains en pleurant, je n’arrivais pas à me le rentrer dans le crâne, je fini par courir vers la boutique arrière et passer littéralement par la vitre, je sentais du sang couler sur mes avant-bras, je m’en foutais complètement pourtant je ne m’étais pas gênée d’avoir fait couleur leur sang. Je poursuivis ma course vers un endroit que j’aimais bien fréquenter quand je voulais m’éloigner de tout ce qui concernait la meute.

Après quelques temps je m’arrêtai devant un lac dans la forêt, je m’y lançai pour faire partir cette couleur de sur ma peau. Tout en me frottant j’essaye de comprendre mon comportement et fini par comprendre, cette lune n’étais pas du tout comme d’habitude, je fini par fixer le vide me disant que ce que je pensais étant le côté animal de moi n’étais pas du tout cela…Alors c’était ça…Habituellement nous sommes reconnus nous les lycan pour tuer proprement sans faire souffrir notre victime. Je tombai à genou devant un reflet d’un tueur sans pitié assoiffé de sang, chaque larme qui tombait brouillait l’image, me donnant l’impression que ce n’était qu’une image justement et non la réalité. Je fis couler de l’eau sur le visage voulant sentir qu’elle apportait avec elle les images de la petite…Je…Non…Essaye simplement d’oublier…

***

Quelques mois avait passée depuis cet accident et je me suis dis qu’une fois l’histoire envoler que je pourrais bien retourner à ma mission. Visage recouvert d’une longue cape noir, je me faufilais à la recherche d’un logis ou encore même une maison à vendre pour pouvoir observer ce peuple. Cette fois-si plus de colocataire ou encore jouer les chiens services, je pouvais voir dans les yeux de certains encore une espèce de crainte, j’avalai ma salive en accélérant le pas. Après quelques minutes je fini par arriver devant le lieu de mon crime, ce qui me surpris ce fut la pancarte à vendre à l’entrée de la maison comment ce faisait-il qu’elle était à vendre surtout que la famille venait de s’installer, peut-être de la famille des villages voisins, enfin peu importe. Je marchai jusqu’à la porte et frappa doucement. Aucune réponse. Je frappai plus fort, encore rien je me retournai en descendant quelques marches puis la porte s’ouvris.

- Madame ?

Je me retournai vers lui ayant toujours le visage couverts.

- Vous dormiez ?

- …Bien sure que non seulement cette porte est tellement épaisse qu’il faudrait une masse pour ce faire entendre ! dit-il en riant.

Sens rien dire je remontai les marches, depuis mon départ la neige c’étais installer sur le village, je secouai mes bottines avant de les laisser à côté de l’entrée, puis j’enlevai enfin ma cape, l’homme ne plus retenir un sourire en me voyant.

- Si j’avais sus que vous étiez une aussi be…Euh une demoiselle j’aurais ouvert tout de suite.

- Hm hm, donc la maison est à vendre ?

- Oui c’est tout à fais juste, mademoiselle ?

Je pensai quelques secondes avant de répondre.

- Appelé moi Margueritte je suis une jeune pâtissière, c’est pour cela que la maison m’intéresse surtout le fais que je n’aurais pas trop de rénovation à faire étant donnée qu’il y a déjà la boutique d’installée.

Tout en souriant de savoir de savoir qu’il avait un vendeur il ce mit à rencontrer toute l’histoire des lieux, puis ce mit à écrire à la plume une espèce de contrat pour bien mettre à terme notre offre, tout le temps qu’il bavardait je ne faisais que caresser les murs de la maison, j’essaye d’oublier, mais les images revenait sens arrêt en boucle. Je fermai les yeux puis la voix de l’homme me sortie de mes pensées, je me retournai, il me tendit le papier je l’attrapai et le lus en détail tout me sembla en ordre je me penchai vers la table ou je pris la plume et signa dans le bas de celle-ci. Ensuite tout en reprenant son papier l’homme me regarda et me dis le prix de la maison, bon même si le prix allait flamber la moitié de mes économies ce n’étais pas grave, avec la vente des pâtisseries, j’allais surement le regagner facilement. L’homme sortis en me souhaitant bonne chance, me laissant seule dans la cuisine je me retournai vers la fenêtre regardant la neige tomber flocon par flocon, la pression qui s’installait sur mes épaules allait finir par avoir ma peau de louve.

Une fois complètement installer, après avoir lu tout les livres sur la pâtisserie que j’avais pus trouver à la bibliothèque du coin, après de nombreux échec côté culinaire je fini enfin par ouvrir boutique. Les affaires marchaient très bien et mes observations avançaient, mais pour vivre à leur façon permanente je devais masquer la vérité, à chaque nuit je faisais le même rituel soir après soir je verrouillais la porte et les fenêtres ensuite je fermais les rideaux, pour descendre à la cave pour arriver devant une chaine. Je soupirais à chaque fois, je me la passai au pied et m’assit contre le mur attendant que la nuit passe…Ainsi jusqu’à ce que la fin de ma mission arrive…Vous pensez que ces ridicules les précautions que je prends, mais j’aime mieux rester ainsi que de me faire prendre à hurler à la lune et finir sur le mur d’un ces humains comme trophée de chasse.

C’est ainsi que je me mêle a la foule en cachant derrière un voile la vrai personne que je suis, simplement pour faire honneur à ma meute, voilà ma motivation première à ma double vie.

Eѕмєяαℓ∂α SιℓνєяCяσѕѕ alias Marguerite Desmarais
Jeune Lycan rêvant de retrouver sa vraie liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esmeralda SilverCross
Hurleure Éxotique
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 09/07/2012
Age : 23
Localisation : Dans ma grotte

Feuille de personnage
Faction: Silvercross
Niveau: 1
Point de Vie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Esméralda SilverCross [Terminée]   Jeu 26 Juil - 4:22

Espérant que vous allez aimé ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A.
Anonyme.
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 26/06/2012

Feuille de personnage
Faction: Lettres/Venari.
Niveau: 10
Point de Vie:
350/350  (350/350)

MessageSujet: Re: Esméralda SilverCross [Terminée]   Ven 10 Aoû - 19:51

N'espère pas trop, je détestes! Fiche refusé! ...

Mais non, mais non! Bienvenue sur le forum! Ta fiche est parfaitement en ordre! Je te valide sur le champ. =p

_________________
/l、
(゚、 。 7
 l、 ~ヽ
 じしf_,)ノ



La seule foi qui peut vaincre, est celle qui ne s'arrête point devant les sacrifices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eleirya.goodforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Esméralda SilverCross [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Esméralda SilverCross [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Celeste Esméralda Elisheva † Les Bannis ont droit d'Amour [Terminé]
» B-M. ESMÉRALDA VUITTON ► emily nereng
» Révélation Esméralda ♣ Betty-Jayne
» Esméralda ▻ Zezette épouse X, vous savez pas lire ?
» Ikki le chevalier Phénix [en cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eleirya :: Forum :: Registre des âmes :: Présentations Acceptées-
Sauter vers: