Eleirya

Forum rp fantaisiste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Anastasia Etaliel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anastasia Etaliel

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 25/01/2014

Feuille de personnage
Faction:
Niveau:
Point de Vie:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Anastasia Etaliel   Lun 27 Jan - 18:58

Spoiler:
 

Prénom:
Anastasia Elizabetha Victoria…Mais habituellement on me nomme Anastasia mon premier prénom.

Nom:
Etaliel

Âge:
16 ans

Sexe:
Féminin

Race:
Humaine à la base, qui est devenue une nosphéra par la suite.

Orientation Sexuelle:
Je ne me suis jamais vraiment posé la question. De plus je ne sais pas si sais très hygiénique de le faire alors j’aime mieux ne pas y pensée.

Pays d'origine et pays de résidence actuel:
Je suis née dans le grand pays d'occei, je suis présentement dans les archipels d'Ansil.

Classe sociale (Roturier, noble etc ):
Bourgeoise

Profession (Chasseur, forgeron profession mondaine, autres.):
Voleuse pour les richesses.

Faction:
Aucune pour l'instant.

Plus grande peur:
Être attachée...

Faiblesse Personnelle:
Agoraphobe en plus d’être Nosophobe.

Chose la plus précieuse à vos yeux:
Ma liberté.

Famille magique choisi:
Sorcellerie

Spécialisation choisi:
Matérialisation de l'âme.

Descriptions de votre rune unique (2 lignes minimum) :
Comme le nom l'indique, il m'est possible de matérialiser mon âme sous différentes formes, c'est formes sont cependant très peu complexe et sont invisible à l’œil nu, seul les sorciers expérimentés peuvent savoir de quoi il s'agit sans toutefois pouvoir le voir. Donc c'est formes peuvent variées de chose pouvant couper, aplatir, pousser et autre chose pouvant sortir de mon imagination sans toutefois être complexe.

Description Psychologique (5 lignes minimum):
Élevé dans de dur condition qu'est le marchandage, je dûs changé d'endroit très souvent ... Tellement souvent que j'en ai perdu le compte. Ce qui fait en sorte que j'ai appris à persévérer et obtenir ce que je veux par disons n'importe quel moyen, que ce soit légal ou non. Donc j'ai appris à marchander sur à peu près tout, que ce soit pour quelque chose d'aussi important qu'une vie, ou quelque chose d'aussi simple qu'un ustensile, par exemple ... Bref, l'habitude est quelque peu restée suite à cela. Seul défaut dans cette histoire, c'est que je déteste les foules ... Même qu’elle me dégoute. J’essaie toujours de les évitées, mais vous allez me dire que ce n'est pas pratique pour marchander, ce n'est pas faux, sauf que j'utilise un approche différente que celle des grandes foules, je marchande des objets ayant plus de valeur plutôt que d'en vendre en grande quantité. En dehors du contexte marchand, je suis en générale très réservée pour mon âge même si je suis de nature plutôt naïve, une certaine tendance a croire ce qui se raconte. De plus j’ai cette phobie des microbes qui me suis partout si je porte des gants c’est pour l’unique raison de ne rien attraper des autres…Je ne suis pas trop du genre à venir me coller sur les gens en sautant et en criant à tu tête…C’est complètement ridicule et inutile.

Description Physique (5 lignes minimum):
Pas très grande, je mesure environ 1 mètre et 50 centimètre, d'apparence frêle, cela me permet de me faufiler dans beaucoup d'endroit où les autres ne peuvent se rendre, mais de ce que j'ai pu souvent entendre, il ne faut jamais se fier aux apparences. Mes cheveux sont de couleur argenté et sont à peu près aussi long que je suis grande, j'ai pu m'apercevoir que cette couleur est très peu commune puisque que j'en ai rarement croisée d'autre, si ce n'est jamais. Ceux-ci sont attachés à l'arrière de ma tête par un grand nœud papillon noir et ensuite une grande partie est séparée en trois et sont attachés à l'extrémité cette fois par d'autres nœuds papillon. Pour terminer, je suis née avec des yeux rouges, malgré le fait que je ne sois pas un vampire, ce qui à semer beaucoup de doutes à ma naissance, yeux rouges avec une chevelure argenté et un teint pâle, il y avait vraiment de quoi se poser des questions, mais je ne suis pas affectées par la lumière du soleil et ils ont donc conclus à un cas spéciale ... Bref unique.

Histoire du Personnage (10 lignes minimum/15 pour les meisters):

J’étais perchée au plafond de cette vieille église que mon maitre m’avait demandé d’évaluer, c’était du jargon entre lui et moi pour dire s’il y avait quelques choses d’intéressant à prendre tout en oubliant de le retourner. Je scrutai les alentours tout en essayant de garder un œil sur le public assis sur ces bancs tous bien cordés comme des rangs d’oignons. Je levai ensuite la tête vers le prête qui parlait encore une fois de probable fin du monde. Je fermai les yeux sur ces idioties que mes semblables pouvaient faire pour me concentrer sur mon objectif, ce gobelet en or massif mes yeux devenaient de vrai bille devant de tel merveille j’avais toujours aimé les choses brillantes et surtout l’or, les gens qui disent que les femmes aime les diamants, c'est faux moi j’adore l’or.

Le prête attrapa le gobelet pour venir le déposer à sa bouche, mais avait même qu’il ne dépose sa bouche contre le rebord je m’étais laisser tombée dans le vide pour atterrir sur la table qui ce trouvais devant lui, les livres, les bougies tout était tombé sur le sol à cause de l’impact, je me redressai attrapant le gobelet de ces mains sales. Je le contemplais quelques secondes avant de regarder le prête tout en serrant délicatement le gobelet dans ma pochette qui se situais à ma taille. Le prête prit sa grosse voix comme quand il faisait un sermon à ces sujets. Je mis un pied dans le vide puis l’autre pour me retrouver les deux pieds contre le plancher. Je me retournai et laissa une rose blanche tâchée de noir sur la table, c’était ma signature j’aimais créer des effets dramatiques avec de petit détails comme la rose.  Le prête frappa sur la table en me regardant droit dans les yeux me criant de lui rendre son bien, je sortis une dague de ma manche et lui lança dans l’épaule droite.

- Gardez votre salive remplie de mensonge pour vous. Ignoble prête.

Je me mis à courir à travers le hall jusqu’à la grande porte de bois que je poussai doucement pour sortir de l’endroit laissant ces idiots perdre la tête sur ce qui venait de se passer. Je me collai contre la paroi pour me faufiler vers l’arrière du bâtiment pour ensuite me remettre en courir pour chez mon maître. En regardant le soleil je savais que j’étais déjà en retard depuis au moins une heure. J’accélérai le pas. Après plusieurs heures à courir sous la pluie j’arrivai enfin devant la porte de chez mon maitre j’ouvris doucement la porte pour entrer dans une boutique des plus ordinaire, mais ce n’étais qu’une illusion, je me dirigeai vers le comptoir pour me pencher sous celui-ci sans oublier de bien regarder autour s’il y n’avait pas de vicieux voisins qui regarde par les fenêtres des autres. Je me glissai rapidement dans cette trappe beaucoup trop petite et humide qui était l’endroit idéal pour les germes. Une fois que je sortis de cet enfer, je respirai un bon coup pour poursuivre ensuite ma route vers le bureau de mon maître.

Une fois à l’intérieur je déposai délicatement ma pochette sur son bureau et attendit qu’il se retourne vers celle-ci pour examiner la marchandise. Après un moment à attendre les bras croisés il décida enfin de ce retourner pour regarder dans ma pochette. Il en sorti l’objet brillant de mille flamme que je venais d’emprunter à l’église du voisinage, tout en extirpant l’objet avec délicatesse mon maître posa ces yeux dans les miens. Je ne bougeais pas d’un poil, c’était très rare que je souriais ou encore avait la moindre expression faciale. Il déposa doucement la coupe sur la table et racla sa gorge.

- Mademoiselle Etaliel…Encore une fois bravo, vous savez m’apporter que de belle pièce ! il sourit à pleines dents. Et continua.

- Mais…Cette fois-ci, il en manque une partie. Il me montra du doigt un minuscule trou sur le manche du gobelet. Voyez-vous…Il en manque une partie alors je vais devoir vous enlever au moins la moitié de ce que je vous dois sur cette commande.

Je ne bronchai pas j’attendais des explications plus poussées de la part de mon maitre, mais rien il resta là planté comme un arbre parmi les autres dans une forêt. Il ce pencha vers moi pour ce mettre à ma hauteur.

- De plus tu es en retard.

Je tournai doucement la tête vers lui, je pouvais voir dans ces yeux sa méfiance avec moi, c’était rare de voir une fille de mon âge être si froide avec les adultes. Il fini par ce redresser et déposer une pochette remplit de pièce sur la table. Je la regardai et l’attrapa avec ma main droite, il m’attrapa le poignet et le serra je laissai tomber la pochette sur la table il croyait surement me faire peur, mais il m’en fallait beaucoup plus que ça pour m’effrayer.

- La prochaine fois respect notre accord et tout iras bien d’accord petite chipie ?!?


Mon regard croisa le sien et je dis.

- Bien sûre monsieur.

Il me lâcha le poignet j’attrapai ma bourse et partie vers la sortie, je pouvais l’entendre faire des bruits de satisfaction sur l’objet que je venais de lui trouver il était dégoutant, mais il me payait bien alors je ne disais rien sur son comportement. De plus ce n’était pas de mes affaires si il aimait tant les objets à en avoir des réactions presque érotiques. Je sortis enfin de cette maison poussiéreuse et vieille rempli de germe dégoutant. Je me mis en marche vers ma maison situé loin de tout le monde ainsi je contrôlais mes rencontres avec les autres personnes du voisinage comme ça je pouvais réduire ma contamination avec les autres gens qui pourrait porter de dangereuse maladie mortel ou presque. J’entrai enfin chez moi, ma maison était recouverte de couverture sur les meubles et quelques endroits sur le plancher pour me permettre de ne pas être en contact direct avec les bactéries présente dans les tissus des meubles. J’enlevai mes bottines pour les laisser dehors sur le porche de maison, le froid de la nuit réduisait la progression trop rapide des microbes dans les chaussures. Je monta ensuite doucement les marches une à la fois pour me rendre à ma salle de bain immaculé blanc cassé, c’était une pièce très simple avec une baignoire à pied je m’avançai vers elle pour regarder à l’intérieur, c’était tout blanc rien de suspect à signaler. Je commençai à pomper l’eau de ma pompe pour qu’elle ce déverse dans mon bain, après quelques minutes, j’enlevai mes vêtements pour entrer à l’intérieur l’eau était glacé, car je n’avais pas encore comprit comment rendre l’eau chaude quand elle sortait de ma pompe, alors je prenais toujours des bains glacés, mais j’adorais ça avec les années on s’habitue. Je levai les yeux vers la fenêtre pour regarder les gens marcher dans les rues de la ville, il n’était pas conscient des dangers qu’ils courraient les pauvres êtres. Je laissai tomber le rideau de mes mains et sortis de l’eau, j’enlevai le bouchon et regarda l’eau former un tourbillon jusqu’à ce qu’elle disparaisse pour ne plus rien voir que le fond de ma baignoire blanc. Je me fis sécher à l’air sachant très bien que les serviettes ce n’était pas ce qui avait de plus hygiénique. Une fois complètement sèche je me rendis enfin à ma chambre pour y enfiler une petite robe de nuit en dentelle noir. Je me brossai les cheveux cent fois, parce que cent fois c’est ce qu’il y a de mieux pour les cheveux. Puis je fini par aller m’installer dans mon lit, laissant les rêves m’envahir me transportant dans un monde remplit d’or et de gens moins sale qu’ici.

Vous trouvez que mon histoire est fade ? Plutôt sans action ? Je suis comme ça j’aime tout ce qui est ordonné, à sa place et surtout propre. Je suis une fille simple dans un mode de vie simple que j’aime.

Une voleuse dans un monde en noir et blanc.


Dernière édition par Anastasia Etaliel le Mar 28 Jan - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aciana Doryëen
La Vagabonde Bleue
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 02/01/2014
Localisation : N'importe où

Feuille de personnage
Faction: Aucune
Niveau: 3
Point de Vie:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Anastasia Etaliel   Lun 27 Jan - 19:29

Bienvenue à toi petite demoiselle !

_________________
''La mort,
 c’est elle qui vous fait tenir debout.

C’est elle qui dicte les actes.

C’est elle qui peint le monde.
Et elle qui vous emportera tous.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A.
Anonyme.
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 26/06/2012

Feuille de personnage
Faction: Lettres/Venari.
Niveau: 10
Point de Vie:
350/350  (350/350)

MessageSujet: Re: Anastasia Etaliel   Mer 29 Jan - 23:34

Bienvenue à toi sur ce merveilleux forum. (Je me lance des fleurs quand je dis que mon forum est merveilleux, je sais).

Ta fiche est en ordre et donc... Validation!

_________________
/l、
(゚、 。 7
 l、 ~ヽ
 じしf_,)ノ



La seule foi qui peut vaincre, est celle qui ne s'arrête point devant les sacrifices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eleirya.goodforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anastasia Etaliel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anastasia Etaliel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» You've changed [Anastasia] -Abandon
» Natasha Anastasia Faust / Kickstart My Heart!
» Anastasia Petrova - Avant de n'être que poussières, que les épines dansent sur mes doigts
» Anastasia ∆ Oser d'abord, doser ensuite.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eleirya :: Forum :: Registre des âmes :: Présentations Acceptées-
Sauter vers: