Eleirya

Forum rp fantaisiste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Samara Kassam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samara Kassam

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 27/08/2014

MessageSujet: Samara Kassam   Mar 2 Sep - 2:15

Que faire de mieux que de se relaxer dans l’eau de un bain presque privé lors d’une journée aussi magnifique! Enfin, presque privé, c’est relatif. Disons que je me permets de verrouiller la porte lorsque j’y vais pour être seule et détendue. Je me laissais flotter dans l’eau peu profonde, les yeux clos, sourire aux lèvres. Je n’avais rien à faire, aujourd’hui!  Du moins, pas de ce que je pouvais me rappeler. Et c’est au moment où je me pose cette question que j’entends quelqu’un frapper à la porte, comme si j’avais oublié quelque chose! Le hasard fait si bien les choses.

« Oui? »

« Euh… Sa… Samara? Madame, vous êtes là? »

C’est la voix d’un des serviteurs. Comme il est souvent à mon service, je l’autorise à m’appeler par mon nom. Et de toute façon, m’appeler Dame Kassam serait une perte de temps, au nombre de sœurs que j’ai, et au nombre d’épouse que mon père a.

« Forcément, que je suis là, si je vous réponds! »

« … Bon point. »

Il arrête de parler. Il arrête de parler comme ça, et il ne rajoute rien, pas un mot sur la raison de sa visite. Je serais mieux de sortir de l’eau… Et je sors de l’eau, complètement nue. Heureusement que la porte est fermée. J’attrape le premier bout de tissus que je vois, et je le passe dans mes cheveux pour les essuyer.

« Pour quelles raisons m’appelles-tu, au fait? »

« … Hem. Vous… vous avez un rendez-vous, aujourd’hui, Madame… »

Ah. Je savais bien que j’oubliais quelque chose. Je termine en vitesse mes cheveux, et je commence à essuyer le reste de mon corps.

« Ah oui? Vous êtes sûr? »

« … Oui, Madame, je… suis sûr. Vous m’avez même demandez de vous le rappeler si jamais vous l’oublieriez. »

Eh bien! Comme je suis prévoyante!

« Oh oui! Je me rappelle! »

Pas du tout, en fait.

« C’était en lien avec hum… »

« … Avec le traité pour la ville de Theiseth…? »

« Voilà! J’allais le dire! Vous m’arrachez les mots de la bouche aujourd’hui! »

« … m’oui… »

Il ne semble pas me croire du tout! Tant pis, de toute façon ça n’a plus aucune importance. J’enfile un habit trouvé à la va-vite dans cette pièce. Je réalise alors en ouvrant la porte qu’il s’agit d’un habit de danseuse…

« … Hum, madame… Votre… Votre accoutrement est-il approprié pour-»

« Mais oui! » Je balaie l’air de la main. « Et de toute façon, être habillée comme ça déconcentrera mon adversaire! »

« … Je suppose. Veuillez me suivre, Madame… »

Je le suis donc, sans plus de délais. Enfin, mon bain me manquera... Et alors que nous avançons, il s’arrête devant un homme, tenant dans ses mains une plume et une planche. Sur celle-ci, je devine une feuille.

« Ah oui, J’avais oublié de préciser. Votre père aimerait que vous vous présentiez par écrit, aussi… Vous n’aurez qu’à dicter vos paroles, et-»

« Quoi? Comment ça? Arrête tes idioties! Allez on s’en va!

Celui qui est probablement scribe a l’air froissé, soudainement. Je roule les yeux, et je croise les bras.

« D’accord! D’accord! Mais ce ne seront pas toutes les informations qui tomberont entre les mains de n’importe qui, pas vrai? »

« Non, bien sûr que non. Votre père fera filtrer les informations les plus cruciales, et ne laissera que les éléments essentiels. »

« … Hmmmm…  D’accord! Alors allons vers mon rendez-vous, vous écrirez en marchant. Je n'ai pas de temps à perdre.»


---

Prénom : Comme si on ne me connaissait pas déjà. Quelle stupidité de demander son nom à une – à la princesse d’Ushiushen! Mais comme vous semblez, disons… un peu confus, je veux bien vous éclairer de ma sagesse! Je me prénomme donc Samara, et je suis l’une des nombreuses princesses du palais. Enfin, je suis aussi la préférée de mon père, il faut l’avouer…

Nom : Après mon prénom, vous me demandez mon nom, une évidence encore plus grande! Je suis l’une des princesses de la rose des sables! Réfléchissez, un peu! Je reprends donc du début, d’accord? Je suis Samara, la princesse. LA PRIN-CESSE.  Ça ne vous sonne pas une petite cloche, pas la moindre idée? Évidemment que je suis une descendante de la lignée des Kassam! Il n’y a même pas de doute possible avec ça!

Âge : J’ai eu vingt-deux ans depuis peu. Quel terrible destin que de devoir vieillir, devenir décrépit, et finalement cesser d’exister! Ma chère Saël ne sait pas la chance qu’elle a d’être comme elle est.

Sexe : Hum… Vous… vous en doutez? Vraiment, réellement? C’est franchement… insultant. Regardez mon corps une minute, au moins! Ouvrez les yeux, et regardez! Ma poitrine, mes hanches, mes fesses, mes cuisses… mon visage, mes mains!... Enfin, je sais bien que certains hommes sont très… féminin, mais… Tout de même! Et de toute façon, ce qu’on dit sur moi, je suis une princesse, je ne suis certainement pas un homme! Je suis une femme, bon sang!

Race : C’est l’heure des devinettes? Qu’est-ce qui est allergique à la chaleur, et qui ne peut, ainsi donc, venir ici en plein jour? Exact! Un Noshpéra. Voyez par la fenêtre que le jour est bien levé, et que, forcément, la chaleur serait intolérable. Elle l’est même pour les humains en général! Maintenant, qu’est-ce qui change de forme à chaque nuit, et qui devient une machine à tuer hors de contrôle (Du moins, c’est ce qu’on me raconte à leur sujet…)?  Encore une fois, vous avez la bonne réponse! Un Hurleur! Mais je crois, messieurs, que si je quitterais la Rose des sables à chaque nuits, ou pire, que je me transformerais, quelqu’un s’en serait rendu compte, non? Et puis, je trouve ma pilosité plutôt régulière…

Alors, alors… Ah oui! Forcément, il y a ces êtres qui sont, très généralement, rattaché à un seigneur Nosphéra. Ils supportent le jour MAIS! Ils n’ont certainement pas mon teint. Félicitations! Vous savez ce qu’est une goule! Oh, et les goules ne sont pas sensé n’avoir que très peu d’esprit critique? Enfin, de volonté propre, si on veut. Regardez-moi, enfin. J’ai l’air de n’avoir aucune volonté?

Alors que suis-je? Bien évidemment une golem! Vous savez, j’essaie d’économiser le plus possible d’énergie, je ne parle presque jamais, je… Non, sérieusement, je ne pourrais pas être une golem! J’aime beaucoup trop m’écouter! Je suis donc par définition une humaine pure et simple.

Orientation sexuelle : Je me dois de le dire, j’ai une forte préférence pour les hommes. Je sais qu’il est courant pour les femmes de la noblesse de… enfin… participez à des évènements entre elles, en particulier quand il s’Agit d’un harem. Seulement voilà, je n’ai pas l’intention de faire partie d’un harem. Je suis une Kassam, et je suis particulière. Il est hors de question que je partage l’homme de ma vie avec une quelconque autre femme, peu importe son statut social, sa fortune, ou ce qu’il serait en mesure de faire. Il sera à moi, et à moi seul. Je suis en droit de demander l’exclusivité sur la personne qui partagera ma vie, je pense.

Pays d'origine et pays de résidence actuel: N’écoutez-vous donc pas lorsque je m’adresse à vous? Depuis le début, je vous parle d’Ushiu, d’Ushiushen, de son seigneur  Kassam. Cela ne vous sonne aucune cloche? Je suis bien évidemment originaire d’Ushiu, ce merveilleux pays de gens nobles, sincère et honnête!... Cela semble bien déprimant. Il n’y a pas un pays comme le mien. On peut croire ce qu’on veut au sujet d’Ushiu. Je ne me voile pas les yeux sur l’évidente corruption de ses habitants et de ses dirigeants. Mais qui suis-je pour les blâmer? Je pourrais bien dire qu’il s’agit là d’une horrible situation, mais vu comment tous les autres agissent, il n’y a aucun autre choix que de jouer les voleurs sans scrupules, ou encore y aller de façon plus… diplomate. Jouer les marchands, en quelque sorte.

Classe sociale : Ah. Ah ah ah! Vous êtes drôle, vous. À vous écouter me poser ces questions, je croirais que vous ne m’écoutez pas du tout. Je suis la princesse, LA PRIN-CESSE. Évidemment, je suis une noble. Et avec toute cette noblesse arrive aussi tous les ennuis qui y sont associés. Les tentatives d’assassinats, les coups d’état, les arnaques, les rançons… C’est le lot quotidien avec lequel je devrais gérer, si mon père n’engageait pas de si bon gardes du corps.


Profession (Chasseur, forgeron profession mondaine, autres.): Comme je l’ai dit, je suis une princesse, la fille du seigneur Kassam. Je serais certainement en mesure de créer mon propre réseau de marchands, mais cela ferait sûrement perdre de l’argent à mon père, qui n’apprécie pas trop lorsque je parle de jouer l’indépendante.

Faction: Alors pour comprendre de quelle faction je fais partie, il faut comprendre qu’Ushiu est la plaque tournante du commerce de tout Heinidd! Il s’agit là de connaissances de base. Maintenant, sachez qu’Ushiushen est la ville la plus importante. Toutes les routes passent par cette grande ville. Ainsi donc, puisque tous sont obligés de passer par nous, personne ne nous fait vraiment la guerre. Nous faisons donc forcément partie de l’Alliance. Imaginez, un peu. Les routes du commerce fermées à cause de la guerre! Quelle triste réalité ce serait!

Plus grande peur & faiblesse personelle : hmm… Eh bien, j’ai peur de tout perdre! Oui, parce que, enfin, j’ai l’air complètement sotte à dire ça pour ce qui est de ma peur, mais c’est vrai! Qu’est-ce qui effraie un noble, à part la mort? La perte de tous ses biens, son arrivée dans la rue, où il réalise qu’il n’est en fait rien d’autre qu’un moucheron. Eh bien, j’ai un peu la même peur. Enfin, je ne deviendrais probablement pas un moucheron, en fait, parce que ma magie est plutôt utile, alors on ferait probablement de moi un outil, une esclave, ou… Oui enfin, vous comprenez le principe! Et c’est ce qui me donne une légère faiblesse, en fait. Parce que, étant donné que je cherche à rester en haut de l’échelle, je suis… très, très exigeante en affaire, peut-être trop, même. On me dit que je deviens parfois cupide, lors de mes entretiens pour affaire. Enfin! Ils peuvent croire ce qu’ils veulent, n’est-ce pas?

Chose la plus précieuse à vos yeux : Je pourrais avoir l’air complètement matérialiste, et dire qu’il s’agit de la richesse que j’ai. Pourtant, ce n’est pas tout à fait faux. La richesse que je possède n’en est pas uniquement une matérielle, même si celle-ci aide déjà beaucoup. C’est que la valeur de mes biens, ma richesse, me permet d’obtenir bien des choses, par exemple de la connaissance, des informations, du luxe, aussi. Le simple fait que je sois résidente de la rose des sables est en soi une bonne raison d’apprécier la richesse. Oh, mais il y a aussi la richesse un peu plus… subtile. Par exemple, mes talents cachés pourraient être considéré comme de la… richesse. Je vous l’ai dit, il n’y a pas que la richesse matérielle qui compte.

Armes : Des armes? Pour la princesse? Hmm, eh bien, je peux vous dire que je n’en ai pas des masses! Néanmoins, je possède une petite dague, caché sous mon lit. Non pas que je crois en avoir besoin un jour, mais c’Est toujours pratique d’être en mesure de se défendre. Elle n’est pas vraiment efficace, quand on y pense. Elle est ornementée d’une multitude de pierres précieuses, et le pommeau est en or massif.  La seule fois où j’ai eu à m’en servir, j’ai préféré utiliser le pommeau. Il me semblait plus… efficace que la lame en elle-même. Enfin, sinon, je ne porte pas vraiment d’armes. De toute façon, je n’ai pas à sortir du palais, et je possède quelque chose un tantinet plus puissant qu’une arme standard. Patience, Patience! Nous y venons, justement. C’est votre prochaine question…

Famille magique et spécialisation choisi: Oui donc, je suis la digne fille de mon père! Il est donc parfaitement normal que je sois aussi… choyée que lui! Ainsi donc j’ai été choyée d’avoir deux merveilleux parents pratiquant tout deux l’aquamancie depuis déjà plusieurs générations… Il va sans dire que je suis une meister dans cet art… Oh mais ce n’est pas tout! Non, non, non! Car j’ai aussi appris à me servir de la sorcellerie! Plus spécifiquement, le spiritualisme fut la branche que j’ai choisie.

Descriptions de votre rune unique :
Enfin bref! J’ai réussi à combiner le spiritualisme et l’aquamancie en une petite merveille. Réfléchissons une seconde. Qu’arriverait-il si on réussissait à incruster un esprit quelconque dans l’eau? Vous croyez qu’elle deviendrait vivante? Et si cet… cet esprit, et si il était intelligent, suffisamment pour, tout en restant sous le contrôle de son invocateur, s’il pouvait penser par lui-même, apprendre, être quelqu’un, une… « Créature » à part entière?

Et si la rune que je possédais, si elle était liée à un esprit que… disons… j’invoquais! Dans l’eau?  Oh que si, rien de moins! Ma rune me permet d’invoquer un esprit qui s’incruste dans l’eau, qui en prend possession, et qui m’obéit… enfin, la plupart du temps. Cet esprit a la tête dure, et c’est une plaie, parfois! Mais curieusement, Il semblerait que ce soit toujours le même esprit qui tombe sous mon contrôle, comme s’il était lié à ma rune.

Description Psychologique (5 lignes minimum) :
Eh bien! On veut savoir comment la grande princesse Kassam pense? C’est intéressant! J’aime beaucoup parler, alors ça ne me dérange pas. Et je suis la plus merveilleuse des princesses, alors les autres, on se fiche de ce qu’elles pourraient dire, n’est-ce pas? Oui, bon, en réalité, mes frères et sœurs, je ne les apprécie pas plus qu’il faut. Après tout, je suis unique, ou plutôt, c’est ce que mon père me laisse croire. Je suis probablement la seule de ses enfants qui peut vraiment lui succéder, pour des raisons de maîtrises en magie. Ainsi, je me considère comme… Supérieure? Ce n’est pas exactement le bon terme. Plutôt, je considère être, en quelque sorte, l’héritière. Et c’est aussi ce que me laisse croire mon père. Les autres n’ont qu’à former des couples avec les princes et princesses des autres cités! Oui, je sais, ce ne sera pas ma merveilleuse et honorable Ushiushen, mais ce sera au moins quelque chose. Ils n’avaient qu’à naitre avec des gènes d’aquamanciens purs, après tout!... Hmm, oui, bon, ils ne pouvaient pas contrôler ça… Ni leurs mères, d’ailleurs. Oh et puis, c’est leur problème!

Je convoite le pouvoir, c’est vrai. J’établis approximativement déjà un réseau, que je garderai très probablement si je prends un jour le trône. Si je m’y rends en fait. Qui sait? Peut-être qu’une lame me percera le cœur avant mes vingt-cinq ans! Mais honnêtement, je n’y crois pas. On vous a dit que j’étais plutôt optimiste, dans la vie? Si, si, je vous assure! Ma fin sera forcément heureuse, et il ne peut en être autrement!

J’ai le cœur léger, il faut que je l’avoue. Je ne m’en fais pas avec grand-chose, dans la vie. Mais à quoi bon m’en faire? Je vis sous l’aile bienfait-… hum… « Bienfaitrice » de mon père, avec les innombrables gardes, et bien sûr, Saël. Alors, oui, je me doute que les gardes seraient… prêts à tout pour une pièce d’or. Mais tenter quoi que ce soit sur la princesse dans son propre palais, c’est… risqué, vous ne trouvez pas? Et puis, j’ai toujours ma dague qui écrase plus qu’elle ne coupe!

J’apprécie les plaisirs de la vie. Je me réjouis d’une journée ensoleillée, d’un fruit mur bien sucré, d’une entente qui m’avantage! Car oui, je suis la digne fille de mon père pour cette raison ; j’aime les intrigues de commerçants. Je ne suis pas trop dans la politique, pour tout avouer. Du moins, pas encore. Pour l’instant, la seule chose qui me vient à l’esprit, c’est « Qu’importe de quel côté ils sont, ils sont tous du nôtre de toute façon! ». Voilà qui cite plutôt bien un conseiller de mon père. Par contre, je commence à croire que c’est un peu plus compliqué que ça. Je pense à m’interroger sur le sujet sérieusement! Tout de suite après m’être baignée dans les jardins de la rose des sables pour une énième fois…

Hm oui donc! Maintenant que je me suis rafraichie, je peux continuer, je présume? Parfais! Alors, oui, je m’intéresse de plus en plus à la politique. Il s’agit de quelque chose que je peux utiliser pour convaincre mes potentiels clients, alors… J’ai un intérêt professionnel pour la politique. Autrement, je ne m’en soucierais probablement très peu.

Quand je ne parle pas affaire, je suis constamment en train de flâner dans les jardins suspendus. Je profite de mon statut pour vivre d’une façon quelque peu oisive. Pas trop longtemps, par contre! J’aurais peur de de perdre toute forme de bon sens! Parce qu’après tout, le luxe donné comme je l’ai reçu, c’est dangereux. Oui, parce que l’esprit s’endort. Il ne connait rien d’autre que cette espèce de paresse incessante, car il n’a jamais eu à penser par lui-même. « Qu’importe mes pensées, mes conseillers le feront pour moi, » que me disait un noble, une fois. Il n’a pas fallu longtemps pour que l’un de ses conseillers, justement, lui tranche la gorge. Enfin, Saël, me donne quelque peu l’immunité face aux assassinats, vu sa… sa simple présence, en fait!

Oui, car Saël est aussi une proche amie, en plus d’être en quelque sorte ma garde du corps. Enfin, ce n’est pas à elle que je demande de brosser mes cheveux, forcément. Généralement, c’est plutôt l’inverse, en fait! Elle reste immobile comme une poupée! Alors, je… « Joue à la poupée! » Avec ma chère Saël!

Enfin bref! J’ai des buts dans la vie, et je compte bien les atteindre un jour. Mais je ne me priverai pas d’apprécier la vie que je traverse pour me « concentrer » sur mes buts. Je ne m’empêcherai jamais de prendre le temps d’aller me détendre dans un bel endroit, ou de vivre une bonne soirée entre nobles! Après tout, il y a des tas d’évènements surprenant qui arrivent durant ces réceptions! Des nobles qui font les hypocrites, certains qui se giflent, des roturiers de la rue qui se font passer pour des nobles! Oh, je les adore, ceux-là! Ils sont drôles, à se donner de grands airs!... Ah oui, mais généralement, ils viennent armés d’un couteau plus ou moins caché. C’est dommage, ils auraient mieux fait de profiter de la fête, plutôt que de tenter quoi que ce soit d’au-dessus de leur capacités…

Description Physique (5 lignes minimum):
Hum… de quoi j’ai l’air… Eh bien, vous vous pouvez me regarder, dites le moi, non?... Non. Bon! Eh bien, je crois pouvoir me considérer comme une belle femme. Non, je sais que je suis une belle femme. Commençons par ma peau, ce qui recouvre mon corps en entier. Je suis… plus ou moins foncée. Enfin, j’ai la couleur de peau d’Ushiu, vous savez, cette couleur de peau bronzée par le soleil que beaucoup d’homme recherchent? J’ai même entendu dire que les esclaves venues d’Ushiu avaient beaucoup de valeur, pour cette raison. Je crois que je rapporterais beaucoup d’argent si je devais être vendue comme esclave… Quoi? Oui, ce genre de pensées me traverse l’esprit, par moment.

Mon visage est… féminin, c’est le moins qu’on puisse dire. J’ai un beau visage, ça je dois l’admettre. Comme l’a dit l’un des prétendants que mon père a fait rebrousser chemin suite à sa visite : « Mon visage semble avoir été fait avec la plus belle des pierres, sculpté avec la précision d’un maître tombé amoureux de son œuvre, désirant lui donner la perfection comme cadeau. Que les dieux eux-mêmes auraient été présents pour me donner le visage de la plus belle des filles de mon père. » J’ai appris cette phrase par cœur. Elle enrage les autres filles de mon père, et… ma foi, c’est très bien dit, je trouve! Il avait aussi ajouté que « mes yeux possédaient la couleur de la plus parfaite crème de noisette, et qu’ils devaient être considérés comme des joyaux à part entière, parfaitement, car je suis une œuvre d’art ». Le pauvre n’avait jamais rencontré Saël. Ou peut-être que si, en fait. Elle avait disparu, la nuit suivant l’apparition de cet homme, et… je n’ai plus jamais entendu parler de lui ensuite. J’ai l’impression que mon père a quelque chose à y voir, mais je ne m’en soucie guère.
En revanche, j’ai hérité d’une couleur de cheveux des plus banales. Ils sont d’un brun simple, pas assez foncé pour être considéré comme noir. Cependant, comme on me l’a déjà dit, mes cheveux ont la couleur d’un délicieux chocolat, et sont aussi doux que de la soie. Enfin! Ce ne sont là que les paroles de mes humbles servantes, maquilleuses, et coiffeuses! Peut-être cherchaient-elles uniquement mes faveurs, mais qui suis-je pour ne pas croire à ce qu’elles m’ont dit!

M’oui… J’ai donc un beau visage, en résumé. Je porte souvent des coiffures plutôt complexes. Enfin, pour moi, qui n’aime pas me coiffer! Je laisse le soin à mes coiffeuses de le faire pour moi. Si, cependant, je passe la journée dans les jardins du palais, je risque fort de les porter complètement détachés, lisse, et simplement brossés et soignés. Certes, j’aime avoir l’air d’une princesses, mais avec mes cheveux long jusqu’au milieu de mon dos, lorsqu’ils sont décoiffés, je trouve que l’air de fille de souverain n’est pas complètement gâché.

Je suis une femme mince, possédant les courbes pour faire tourner les têtes. J’ai été choyé par la nature, ça je vous le garantie! J’ai hum… une forte poitrine, disons-le ainsi. Pour certains hommes, il s’agit d’un charme tout à fait exquis que je possède. J’en connais plusieurs qui auraient envie s’amuser un peu avec, ça c’est sûr. Personnellement, je suis… heureuse. Oui, heureuse d’avoir cette jolie poitrine à faire craquer les hommes, faire fulminer de jalousie les femmes. Oh, mais cette poitrine n’est pas tout sur mon corps, bien sûr. Descendez les yeux un peu plus bas, voulez-vous? Oui, vous voyez, j’ai une taille plutôt fine, et des hanches un peu plus larges. Disons que mon corps est très bien proportionné. D’ailleurs, si je n’étais pas une princesse, je crois que plusieurs gardes auraient déjà tentés de me claquer une fesse au passage. D’ailleurs, parlons-en, de mon joli postérieur. Vous m’avez demandé de me décrire dans les moindres détails, n’est-ce pas? Bien. Je porte généralement des vêtements qui ne démontrent… pas beaucoup que j’ai ces atouts. Enfin, je porte des vêtements amples, mais, quand je porte quelque chose de plus conventionnel pour un évènement de mon père, eh bien… les hommes ont la chance d’admirer mes fesses bien rebondies. J’ai aussi de jolies cuisses, et… enfin! Voilà tous les aspects de mon corps qui pourraient intéressé un homme, je crois. Oui, je crois être en mesure de valoir une bonne somme au marché d’esclave. Non pas que j’ai envie de m’y retrouver, bien sûr. Ce n’est qu’une façon de parler.

J’ai une garde-robe disons… très, très luxueuse. Après tout, je suis la fille du seigneur Kassam! Pourquoi n’aurais-je pas droit aux plus beaux tissus, à la plus douce des soies, au plus brillant des diamants? Et puis, mes vêtements sont faits sur mesures, pour être parfaitement ajustés! J’ai besoin du meilleur en matière de vêtements, bijoux, parures, et maquillage, même! Enfin, je ne porte que… peu de maquillage. Enfin, c’est relatif! Pour une princesse, je ne porte que peu de maquillage. Je n’ai pas d’imperfection à cacher sur mon visage, n’est-ce pas? Certes, je ne suis pas aussi parfaite que ma chère Saël, mais… Je crois que je suis un peu jalouse de l’apparence de ma plus proche suivante. Hors donc, je devrais arrêter de me comparer à elle.


De qui ou d'où avez-vous connu le forum?: D’après vous, mes chers amis? De Saël, bien sûr!

---

Ah! Quel temps perdu! J’attendais devant la porte menant aux jardins suspendus, où avait apparemment lieu mon rendez-vous.

« Voilà? Vous avez terminé vos questions? »

Il hocha finalement la tête. Je soupirai de contentement. Enfin! J’étais libre! Libre d’aller rejoindre mon client! Libre de…

Je m’arrête en plein progression. Je regarde mon accoutrement plus qu’étrange pour rencontrer un client. Devrais-je y aller ainsi? Presque tout le vêtement était transparent, à l’exception de quelques parties. Enfin! Qui s’en soucierait, de toute façon! Je reprends ma marche vers le lieu de rendez-vous…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A.
Anonyme.
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 26/06/2012

Feuille de personnage
Faction: Lettres/Venari.
Niveau: 10
Point de Vie:
350/350  (350/350)

MessageSujet: Re: Samara Kassam   Jeu 11 Sep - 22:21

MfjkwLfjwejegjkafnmf mmafjga, jjwla dhahrol krhja : fjsakeis nwnamfakfj. ZFjDjglpk fjswlfja!

















































































































































































Traduction: Fiche validé!

_________________
/l、
(゚、 。 7
 l、 ~ヽ
 じしf_,)ノ



La seule foi qui peut vaincre, est celle qui ne s'arrête point devant les sacrifices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eleirya.goodforum.net
 
Samara Kassam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Samara Wilson ► Ellen Page
» Assise dans le train
» SAMARA FERGUZON ► Chelsea Kane
» La Combinaison #2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eleirya :: Forum :: Registre des âmes :: Présentations Acceptées-
Sauter vers: