Eleirya

Forum rp fantaisiste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le second aperçu, la chasse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Camelia
La Louve d'Ébène
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 14/04/2013

MessageSujet: Le second aperçu, la chasse.   Mar 9 Sep - 2:07

Ma nuit, ou peut-être ma journée avaient été plutôt étranges. Il était dur de dire quel moment de la journée nous étions dans cette caverne, dans notre maison. Je m'éveillais brutalement d'un sommeil parsemé d'étranges songes. Mes rêves étaient encore clairs dans mon esprit, ils étaient limpides et troublants. Il me semblait que mes rêves tenaient plus d'une vision de shamans que d'autre chose. Je m'étais vue, encerclée par une horde complète de hurleurs au visage couvert de peinture de guerre. Leur regard brillait d'une lueur d'intelligence que je n'avais jamais vue autrefois. Dans cette vision, Ahkul se tenait à mes côtés, aussi stoïques qu'à son habitude, mais je pouvais sentir quelque chose d'autre... Son appréhension. Le rêve devenait alors flou pour me projeter sur un champ de bataille en pleine forêt. Je ne voyais plus Ahkul, n'y même qui que ce soit que je connaisse, jusqu'à ce qu’émergent des combattants, la source de tous mes problèmes apparaissait. Hezak, maître des shamans, un sourire mauvais aux lèvres. Il me regardait comme si j'étais une proie, une simple petite nuisance. Son regard était carnassier, ses lèvres cruelles... Je savais ma mort proche. Il avait fait un pas puis plus rien. C'est à ce moment que je m'étais réveillée.

J'étais troublée, mais tout de suite, les bras d'Ahkul m'avaient rassurée. Je ne menais pas cette guerre seule, vision ou pas, les shamans se trompaient et s’ils pouvaient se tromper, alors les visions aussi pouvaient très bien être fausse! De toute façon qui croyait encore aux prémonitions de nos jours? Oui bons, la très grande majorité des hurleurs y croyaient toujours...

Tout en me demandant si Ahkul y croyait lui, je m'étais doucement dégagée de son étreinte sans le réveiller, ses sens de loup étaient aiguisés, mais j'étais habillée et lui encore endormit. J'avais besoin de goûter l'eau et voir le ciel pour prendre vraiment conscience que j'étais bel et bien éveillée. Je m'étirais puis, me laissait glisser dans l'eau glacée sans un bruit.

L'effet avait été immédiat, mon esprit s'éclaircissait à mesure que je nageais sous l'eau pour finalement remonter à l'extérieur de la grotte. La course du soleil s'achevait dans le ciel, peinturant ce dernier de ses lueurs de sang. Avions-nous vraiment dormi une journée entière? Je ne voulais pas vraiment y croire, mais ma faim me poussait à croire que c'était vrai.

J'étais sortie de l'eau, faisant quelque pas sur la terre ferme. Cette nuit en serait une de pleine lune et je sentais déjà la forêt vibrer. L'air frais était chargé de tension et de relent de sang. Pourtant, notre petit coin de paix ne semblait pas pulser de la même énergie. J'avais l'impression que nous étions détachés du reste du monde. Les humains n'étaient pas les seuls à avoir arrêté le temps, Ahkul aussi l'avait fait. Le calme était omniprésent ici, pourtant je sentais l'appel à la mort. J'avais envie de me mêler aux monstres de frapper, déchirer et de morde. C'était ce que j'étais, c'était ce que nous étions, des bêtes.

Je me retournais vers l'étendue d'eau, puis je prenais place assise, les pieds dans l'eau. J'avais croisé les jambes et mis mes mains sur mon genou droit. J'avais passé la langue sur mes lèvres, puis sur mes crocs, pensive. Ainsi placée et encore mouillée, je devais ajouter une bien envoûtante présence à ce lieu de rêve dans la forêt la plus brutale du monde. J'avais dans l'idée cette vieille histoire à propos de ces magnifiques hurleure-poisson qui attirait les mâles dans les eaux d'Eriat pour les dévorer. Je ne savais si cette histoire était vraie, mais je trouvais l'idée amusante, surtout si on ajoutait à la vision que je donnais la présence d'Ahkul qui pouvait surgir de l'eau à tout moment comme un monstre marin. Et puis j'avais faim et la prise d'Ahkul ne me tentait pas, sa fraîcheur avait déjà commencé à se dégrader et l'idée d'une chasse de pleine lune me semblait merveilleuse. Je ne connaissais rien de ce territoire de chasse, mais une chose était certaine, j'étais la meilleure à la traque. L'idée était alléchante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le second aperçu, la chasse.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3
» Tableau de chasse des crânes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eleirya :: Ensemble Heinidd :: Ansil'Lith :: Foret D'Eriat-
Sauter vers: