Eleirya

Forum rp fantaisiste.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il était une fois...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A.
Anonyme.
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 26/06/2012

Feuille de personnage
Faction: Lettres/Venari.
Niveau: 10
Point de Vie:
350/350  (350/350)

MessageSujet: Il était une fois...   Jeu 5 Juil - 23:37

Voici l'histoire de notre monde:


Il était une fois, bien avant que notre histoire ne commence, un monde chaotique et en perpétuel conflit...

Une guerre sans merci ravageait le monde. Humains, Nosphéras et Hurleurs se livrait bataille dans un effort de destruction absolue. L'abandon à la victoire était total et chaque jour les diverses races perdaient en prestige et en force et bientôt ils commencèrent à s'écrouler les uns après les autres.

Concentrés l'un sur l'autre, les Nosphéras et les Hommes en virent à oublier l'ennemi qui jusque-là leur avait semblé plus faible, moins important. Les deux lunes d'Eleirya sur le point de tomber pleine en même temps.... Sentant finalement leurs moments venir, les loups chargèrent les troupes humaines et Nosphéras dans un ultime assaut. Affaiblis par des siècles de guerre sanglante, les hommes à bout de souffle plièrent sans difficulté alors que les Nosphéras débordés des deux côtés perdirent leurs appuis et durent reculer. Un vainqueur se dessinait à l'horizon.

Du chaos s'éleva alors pour la première fois de l'histoire des peuples, une idée. Le désespoir entraîna à sa suite une idéologie qui aurait été autrefois inimaginable. Brisés et abattus, les hommes et les Nosphéras déclarèrent une trêve. Dans le sang et les larmes, l'alliance fut forgée et le Grand Pacte fut scellé. Naquit alors de ce pacte l'Empire. Les hommes et les Nosphéras partageraient désormais leurs destins tels des frères.

Cet évènement marqua la fin d'une époque et d'un geste l'Empire balaya d'un revers de la main les Hurleurs qui durent se replier et disparurent dans la nuit.

Le Grand Pacte tint bon et se solidifia c'est alors que...

400 ans après le Grand Pacte:


Palais de la dynastie Vasileva:

Une jeune fille observe secrètement un entretien qui décidera peut-être du sort du monde entier. Dans la grande pièce, les diverses familles Nosphéras influentes se disputent vivement. Les hommes semblent avoir oublié de ce Conseil exprès. La violence règne dans l'air et l'atmosphère est lourde.

La jeune fille se prénomme Katerina et elle est la fille de l'Empereur. L'homme était un géant à la mâchoire carrée et à la peau dure comme le cuir. Depuis maintenant quelques jours cette dernière espionne son père et ses conseillers, quelque chose se prépare et elle le sent. Soudain les voix s'élèvent.

Empereur: ''Je refuse Aliester! Remettrais-tu en doute la valeur du Grand Pacte!? N'oublie jamais qui nous a menés au pouvoir! La seule raison qui explique que l'Empereur a toujours été un Nosphéra n'a rien avoir avec une question de supériorité! Les hommes nous ont choisis parce que nous sommes immortels et qu'ainsi nous pouvons protéger le Grand Pacte de l'usure du temps! ' '

Aliester: '' Sottise! Vous êtes beaucoup trop doux Empereur! Les hommes sont des vermines! Nous étions là vous et moi lorsque le pacte a été signé! Vous savez aussi bien que moi que la seule raison pour laquelle nous nous sommes alliés était parce que les Hurleurs étaient devenus trop dangereux! Maintenant qu'ils ont disparut il n'y a absolument plus aucune raison de tenir se pacte grotesque! ''

L'empereur frappe la table durement et son regard s'emplit d'une colère sourde. La jeune fille recule doucement, c'est la première fois qu'elle voit son père dans un tel état de rage.

Empereur: ''Aliester.'' Reprend-t-il calmement '' Il semble que les pourparlers soient inutiles et terminés. Si ta famille et toi ne voulez pas entendre, raison et bien soient. Vos plans de sabotage du Grand Pacte sont impardonnables. J'ai essayé de passer par-dessus et de vous offrir une seconde chance...''

Aliester: ''Vous n'avez pas le droit'' souffla-t-il en douceur.

Empereur: ''Aliester, mon plus grand conseiller, mon meilleur ami, mon frère. La peine qui me tenaille n'a pas de nom. ''

L'homme se leva, son visage triste et dur avait une expression irrévocable.

Aliester: ''Vous n'avez pas le droit'' dit-il cette fois avec colère.

L'empereur leva la main pour le faire taire et ce fut d'une voix forte qu'il enchaîna.

Empereur: ''Ne daigne plus jamais montrer ton visage dans ce palais. Je vous condamne ta famille et toi à l'exil. ''

Tous les conseillers et chefs de famille se mirent à murmurer en fixant Aliester bouche bée. Agacé, l'Empereur continua.

Empereur: ''Qu'il en soit un exemple! Que tous ceux qui désirent encore briser le Grand Pacte quittent cette pièce maintenant et pour toujours. Je ne tolérerais aucun mutin! '' Tonna-t-il en posant un regard dur sur l'assemblée.

En plus d'Aliester deux autres hommes se levèrent et quittèrent la salle sous l’œil impassible du chef d'État, son visage trahissait tout de même la tristesse.

Aliester: '' Vous n'avez pas fini d'entendre parler de moi...'' Souffla-t-il avec hargne et colère.

La jeune fille se pressa à toute vitesse loin des portes pour ne pas se faire repérer par Aliester et les deux autres conseillers qui sortaient de la pièce. Elle tenta tant bien que mal de se dissimuler derrière une statue au moment où les hommes passaient les portes.

Pendant un instant elle crut voir Aliester se tourner dans sa direction et l’observer, mais l'impression se dissipa alors qu'il pressait le pas.

405 ans après le Grand Pacte:


Palais de la dynastie Vasileva

Des Nosphéras armés entraient dans le palais en tuant tout le monde sur leur passage. Un homme à leur tête, caché sous une épaisse armure recouverte d'une robe sombre se tenant à leur tête. La capitale avait été mise à feux et à sang par la révolte. Des femmes éventrées, des hommes décapités et des enfants mutilés jonchaient les rues dans des angles improbables. Tous les tenants du présent Empire étaient tués ou capturés.

Dans la salle du trône, l'Empereur fait les cent pas. Entouré de sa garde personnelle et de ses conseillers tant hommes que vampires.

Nosphéra:''C'est Aliester j'en suis certain! Vous n'auriez pas dû le bannir ainsi! Nous aurions pu considérer son idée...''

Tous les yeux se tournèrent vers lui et il se renfrogna.

Les portes de la grande salle volaient en éclat en même temps que les gardes qui la protégeaient. Les guerriers révolutionnaires se mirent en position autour de leur chef pour le protéger. L'homme vêtu de l'épaisse robe releva sa capuche et dévoila un visage froid au rictus cruel et satisfait.

Nosphéras:''Aliester...'' Murmuraient à l’unisson les conseillers de l’empereur.

Le Nosphéra s'approcha, sa garde à sa suite, du tac au tac l’Empereur fessait de même, les deux hommes soutenaient leur regard respectif avec force.

Aliester: ''Empereur, comme il fait bon de vous revoir. Il me tardait de revenir dans votre demeure et goûter votre hospitalité à nouveau.''

Empereur: ''Vous me flattez Aliester, il me tardait moi aussi de pouvoir vous faire gouter à cette hospitalité qui me fait légende. AVEC MOI!''

Sans un mot l'Empereur chargea de toute sa stature sous le regard ébahi de l'assemblée. Sa garde et ses conseillers derrière lui. Il ramassa au passage une table qu'il envoya balancer dans ses adversaires comme si elle était faite de papier. Le choc les repoussa, brisant leurs os d'une manière dont une simple table n'aurait pas été en mesure de le faire. Aliester lui ne bougea pas.

À l'intérieur de la ville le combat faisait encore rage alors que dans le palais la poussière retombait. L'Empereur courbé vers l'avant haletait cherchant son souffle, debout au milieu d'un champ de cadavre. Il saignait abondamment. Derrière lui, légèrement sur sa droite; deux conseillers. Devant lui, Aliester et ses conseillers mutins. Le quart l'avait trahi en voyant Aliester.

Empereur: ''Valin, prend l'Impératrice et ma fille et fuyez le palais, non, la ville. Protège ma famille de ta vie. Je retiendrais l'armée révolutionnaire entière ici. '' Fit-il en affichant un faible sourire.

Valin: ''Sur le Grand Pacte, je le jure.'' Sans un mot de plus, sourire aux lèvres il s'exécuta et sortit de la pièce à grande vitesse.

L’empereur fit un pas en titubant et se releva de toute sa taille.

Empereur: ''L'Empire subsistera Aliester! Et même si je meurs. Ellisa, ma femme, prendra ma place et les fidèles du Grand Pacte te détruiront. Si tu nous as eus ici, aujourd'hui, c'est en partie grâce à l'effet de surprise. Mais une telle erreur ne se reproduira plus jamais. ''

L'homme à la lourde robe le regarda et souri avec compassion.

Aliester: ''Je n'en doute pas Empereur. Cependant, pour que votre plan se réalise il doit rester une tête à votre résistance et pour cela il aurait fallu que Valin ne soit pas lui aussi un mutin. ''

L’Empereur hurla de rage voulut s'élancer vers l'avant, mais sur les genoux, une arme au travers de la poitrine. Son dernier conseiller venait de le trahir sans sourciller.

Aliester: ''Enfermer la fille, tuer la femme et apportez-moi le Grand Pacte. Ce soir nous avons une victoire à célébrer. ''

Le chaos:


Après la chute de l'Empire, Aliester devint empereur et brisa le pacte plongeant à nouveau le monde dans le chaos. Les Nosphéras se scindèrent en deux factions. Ceux qui entrainés par Aliester formèrent le nouvel Empire alors que les autres, dirigés par d'anciens conseillers fidèles du premier empereur, devinrent la résistance, les fidèles du Grand Pacte.

Quant au sort des hommes d'Ansil'Lith eux aussi déchirés, ils se retrouvèrent pourchassés durant quatre longues années par le nouvel Empire. Les moins chanceux devinrent esclaves alors que d'autres, encore fidèles à l'ancien Empire rejoignaient la résistance. Cependant un ordre humain millénaire et bien établi s'éleva de manière bien différente et radicale. Accusant le geste des Nosphéras en le qualifiant délibéré et pleurant la destruction du Grand Pacte, les Venaris gagnèrent en puissance et entendirent leur juridiction le punissant Nosphéra sans distinction et humains fidèles de l'ancien pacte pour être restés alliés aux Hurleurs même après la destruction du traité.

Dans l'ombre de la forêt, les Hurleurs éveillés par le chaos sentent leurs moments venir une fois de plus et cette fois une alliance totale entre les hommes et les Nosphéras semble encore plus impossible que la première fois... Les loups marchent à nouveau.

10 ans après la destruction du Grand Pacte:


Palais de la dynastie Crow

Aliester: ''Faites votre rapport.''

Nosphéra: ''Les Venaris continuent de massacrer les rebelles et les nôtres sans distinctions dans le nord et ont même créé une brèche. En ce qui a trait aux rebelles... ''

Un Nosphéra entra en vitesse et s'agenouilla devant le nouvel Empereur. Il était couvert de sueur et semblait pris de panique.

Aliester: ''Qui a-t-il encore? ''

Le Nosphéra releva la tête:

Second Nosphéra: ''Les rebelles, mon seigneur! Ils sont entrés dans le donjon et ont libéré la fille de l'ancien empereur... ''

Aliester: ''QUOI!? Comment sa libérer!? Sous votre nez! Dans ce palais! Où sont-ils!?'' Tonna le chef d'État hors de lui.

Second Nosphéra: ''Je... Nous ne le savons pas... Ils semblent... Avoir réussi ce coup durant la nuit je... ''

Et c'est ici que notre histoire commence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eleirya.goodforum.net
 
Il était une fois...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il était une fois... Carrefour!
» Il était une fois Sophie la girafe
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» Il était une fois, une jeune fille nommée Katharina....
» Il était une fois... La petite souris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eleirya :: Forum :: Histoire-
Sauter vers: